transmission


transmission

transmission [ trɑ̃smisjɔ̃ ] n. f.
XIVe, répandu XVIIIe-XIXe; lat. transmissio
IFait, manière de transmettre, de se transmettre.
1Action de transmettre (1o). Transmission d'un bien, d'un droit à une autre personne. cession. La transmission des pouvoirs. passation.
2Le fait de laisser à ses descendants, à la postérité. La transmission des biens par voie de succession. « La transmission constante, de père en fils, du patrimoine et du nom » (Baudelaire). « Plus de transmission du mérite, abolition de la noblesse » (Michelet).
(1793) Biol. La transmission des caractères. hérédité (II).
Méd. Transmission d'une maladie ( contagion, infection) .
3Action de faire connaître. Transmission d'un message, d'un ordre. Erreur de transmission.
Transmission des connaissances, des idées... communication. Transmission de pensée : télépathie.
4(1765) Phys. Transport d'un lieu à un autre par un système physique. Ondes électromagnétiques propagées par transmission (par oppos. à par réflexion). Facteur de transmission : quotient du flux énergétique incident sur le flux transmis après traversée d'une ou plusieurs interfaces entre deux milieux. Ligne de transmission. guide (d'ondes). Transmission du son par l'électricité. télégraphe, téléphone, T. S. F. Transmission d'ondes sonores. diffusion, émission, sonar. Transmission d'ondes électromagnétiques ( antenne, radar) , d'informations ( télécommunication) par fil, par câble, par voie hertzienne, par radiodiffusion. Transmission du mouvement dans une machine, dans une automobile. Organes, arbre, chaîne, courroie de transmission.
IICe qui transmet ou sert à transmettre.
1Mécan. Organe ou ensemble d'organes servant à transporter la puissance d'un producteur d'énergie (moteur) au mécanisme utilisateur. Transmission flexible. « il préféra descendre pour inspecter la transmission » (Robbe-Grillet).
2(1933) Au plur. Ensemble des moyens destinés à transmettre les informations (renseignements, troupes). Services des transmissions (hommes de liaison, signaux, téléphone, radio, etc.).
Troupes spécialisées qui mettent en œuvre ces moyens. Servir dans les transmissions.

transmission nom féminin (latin transmissio, de transmittere, transporter) Action de transmettre quelque chose. Mécanique Communication du mouvement d'un organe à un autre au moyen d'engrenages, de câbles, de courroies, de chaînes, de systèmes articulés, etc. ; organe ou ensemble d'organes servant à transmettre le mouvement. Optique Passage d'un rayonnement à travers un milieu, sans changement de fréquence des radiations qui le composent. Physique Propriété d'un milieu de faire passer d'un point à un autre des ondes, de l'énergie. Télécommunications Transfert d'informations d'un point à un ou plusieurs autres à l'aide de signaux. ● transmission (expressions) nom féminin (latin transmissio, de transmittere, transporter) Transmission des pouvoirs, opération par laquelle les pouvoirs d'une personne exerçant une autorité sont transférés à son successeur. Transmission hydrostatique, mécanisme de transmission hydraulique, à vitesse réglable, comportant une pompe à cylindrée variable associée à un moteur. Transmission de pensée, synonyme de télépathie. Coefficient de transmission, coefficient caractérisant le transfert de chaleur entre un solide (ou un fluide) à une certaine température et un solide (ou un fluide) à une autre température. ● transmission (synonymes) nom féminin (latin transmissio, de transmittere, transporter) Action de transmettre quelque chose.
Synonymes :
Optique. Passage d'un rayonnement à travers un milieu, sans changement de...
Synonymes :
Parapsychologie. Transmission de pensée
Synonymes :
- télépathie

transmission
n. f.
d1./d Action de transmettre légalement. La transmission de la propriété aux héritiers. Transmission de pouvoirs.
d2./d Action de faire passer (qqch). Transmission des caractères biologiques des parents aux enfants.
Transmission de pensée: V. télépathie.
d3./d PHYS Propagation. Transmission d'une onde.
|| BIOL Transmission nerveuse: propagation de l'influx nerveux le long d'un neurone ou d'une fibre nerveuse. V. encycl. neurone.
d4./d MECA Fait, pour un mouvement, d'être transmis d'un organe à un autre.
Organe qui transmet un mouvement.
|| AUTO Ensemble des organes qui transmettent aux roues motrices le mouvement du moteur, à partir de la sortie de la boîte de vitesses (différentiel, cardans, pont).
Par extension Ensemble des organes qui transmettent ce mouvement (embrayage et boîte de vitesses, en partic.).
d5./d Plur. MILIT Ensemble des moyens qui permettent aux troupes et aux états-majors de communiquer.

⇒TRANSMISSION, subst. fém.
I. A. — Action de transmettre, de faire passer quelque chose à quelqu'un; résultat de cette action. Transmission du langage, du nom, des traditions. Les universités et les établissements auxquels les dispositions de la présente loi seront étendues ont pour mission fondamentale l'élaboration et la transmission de la connaissance, le développement de la recherche et la formation des hommes (Loi orient. Enseign. sup., 1968, p. 3).
Transmission du, des pouvoir(s). Quant au mode de formation et de transmission du pouvoir dans l'Église, il y a un mot dont on s'est souvent servi en parlant du clergé chrétien, et que j'ai besoin d'écarter: c'est celui de caste (GUIZOT, Hist. civilis., leçon 5, 1828, p. 16).
Empl. abs. Ces lois expriment ce que Dieu veut que l'homme fasse, mais Dieu a voulu que l'être intelligent les reçût d'un autre être semblable à lui, par une transmission orale ou écrite (BONALD, Législ. primit., t. 1, 1802, p. 166).
SOCIOL. Transmission sociale. ,,Ensemble des procédés par lesquels des éléments de civilisation se répandent dans les sociétés humaines`` (WILLEMS 1970). Le principal de ces procédés est la transmission du patrimoine de civilisation d'une génération à une autre. La transmission sociale entre générations équivaut à la socialisation de la génération nouvelle et, en même temps, à la conservation de la civilisation (WILLEMS 1970).
B. — DROIT
1. DR. CIVIL. Fait de transmettre la possession ou la jouissance de quelque chose. Synon. cession. Transmission d'un bien, d'un droit, d'un privilège; transmission par voie de succession. Monsieur, nous adhérons pleinement aux propositions contenues dans votre lettre, quant à la transmission de votre brevet de librairie (BALZAC, Corresp., 1826, p. 289). Les cadastres (...) et les actes notariés permettent de suivre les transmissions de propriété (P. LAVEDAN, Urban., 1926, p. 239).
En partic. Transmission universelle. Fait de transmettre la totalité du patrimoine par voie de succession. Transmission à titre particulier. ,,Transmission d'un ou plusieurs biens déterminés ou déterminables`` (Jur. 1985).
2. DR. PUBL. Transmission des pouvoirs. ,,Opération par laquelle les pouvoirs d'un gouvernement (assemblée, chef d'État, ministre) sont transférés à son successeur, soit par un acte exprès de volonté, soit par l'effet automatique de la loi`` (CAP. 1936). Synon. passation.
C. — GÉNÉT., PATHOL.
1. Fait de transmettre un gène, une maladie à sa descendance. Le docteur Laforgue a esquissé, dans une étude sur les « névroses familiales », quelques processus de transmission aux enfants des déséquilibres des parents ou de leurs mésalliances (MOUNIER, Traité caract., 1946, p. 102).
Transmission héréditaire. ,,Passage de caractères héréditaires d'un individu à sa descendance`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Les lois générales de la transmission héréditaire (...) [sont] trop peu connues jusqu'ici (COMTE, Catéch. posit., 1852, p. 133). Transmission verticale. ,,Transmission d'une maladie de l'un des parents aux descendants`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
2. Fait de transmettre une infection, une maladie par contagion. La peau et les muqueuses se prêtent facilement à la pénétration du virus. La transmission est obtenue, sur les muqueuses, par un léger frottement avec un corps imprégné de matière virulente (NOCARD, LECLAINCHE, Mal. microb. animaux, 1896, p. 366). Edmond et Émile Sergent, Foley, à Alger, Charles Nicolle et ses collaborateurs à Tunis ont montré que, comme pour le typhus exanthématique, le pou est l'agent de transmission d'une certaine catégorie de ces fièvres récurrentes (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 22).
Transmission horizontale. ,,Transmission d'une infection d'un individu autre que le progéniteur à un autre invividu`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Transmission naturelle. ,,Processus par lequel un vecteur transmet le parasite d'un sujet infectant à un sujet sensible`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
II. A. — Action de faire passer, d'acheminer, de faire parvenir quelque chose à quelqu'un, de faire passer quelque chose d'un lieu à un autre. Transmission d'une lettre, d'un message, d'un ordre; transmission d'un dossier au service compétent. C'est sur la transmission de la copie de cette sentence par le procureur du roi, que l'évêque, de son côté, prononce la dissolution du mariage (ABOUT, Grèce, 1854, p. 267).
B. — Spécialement
1. COMMUNICATIONS
a) Opération par laquelle un signal, un message est acheminé d'un émetteur vers un récepteur, d'un lieu à un autre. Transmission de données, d'images. L'aménagement du réseau des flux, des prix, des voies de transmission de l'information apparaît donc désormais comme le complément indispensable de l'implantation des centres d'activités expansives (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 255).
Transmission analogique. ,,Transmission d'un signal continûment variable`` (DELAM. Télém. 1979). Transmission bidirectionnelle. ,,Mode de transmission selon lequel les signaux circulent simultanément dans les deux sens`` (LUCA Micro-informat. 1984). Transmission numérique. ,,Utilisation de support de télécommunications permettant la transmission d'informations numériques`` (DELAM. Télém. 1979). Transmission par laser. ,,Mode de transmission au moyen de faisceaux de lumière cohérente, assurant des liaisons à grande capacité`` (LUCA Micro-informat. 1984).
b) ARM. Service des transmissions ou, absol., les transmissions. Service chargé de la mise en œuvre des moyens de télécommunication entre les éléments d'une armée; p. méton., troupes spécialisées dans la mise en œuvre de ces moyens. Servir dans les transmissions. Manuel inspectait sur place nos réseaux et nos transmissions (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 91). Agent de transmission. V. agent II C 3. P. anal. Le fait d'avoir institué les bureaux des méthodes et d'ordonnancement ne doit diminuer en aucune façon l'autorité et l'initiative du contremaître. Celui-ci n'est pas un agent de transmission passif: il collabore notamment à l'établissement et à la mise à jour du plan de production (VILLEMER, Organ. industr., 1947, p. 121).
c) Opération par laquelle une émission de radio ou de télévision est acheminée du lieu de production aux postes récepteurs; émission ainsi réalisée. Transmission en direct (d'une compétition sportive). Châtelet. Ce soir 20 h 25 transmission sur Paris-Inter depuis le Théâtre du Châtelet, « le Chanteur de Mexico » avec Luis Mariano (Combat, 19-20 janv. 1952, p. 2, col. 7). Il fallait jouer le jeu jusqu'au bout, éliminer la transmission radiophonique, risquer l'aventure de l'audition à la salle de concert (SCHAEFFER, Rech. mus. concr., 1952, p. 69).
2. MÉCAN. [Dans un appareil, une machine] Opération par laquelle un mouvement est transmis d'un élément à un autre. Arbre, chaîne, courroie de transmission. Divers facteurs interviennent en effet pour nécessiter sa modification [du moteur] en cours de fonctionnement (dilatation des organes de transmission, influence de la vitesse, influence du combustible employé, etc...) (AMBROISE, Monteur mécan., 1949, p. 84).
P. méton. ,,Ensemble des organes et dispositifs interposés entre un élément moteur et un élément récepteur et participant effectivement à la communication du mouvement de l'un à l'autre`` (DEW. Technol. 1973).
3. PHYSIQUE
a) Propagation d'un phénomène physique. Transmission du son. On découvre que la transmission de la lumière n'est pas instantanée, on en détermine la vitesse (CONDORCET, Esq. tabl. hist., 1794, p. 178). Une théorie adaptée à la transmission de la chaleur restera de peu d'importance tant qu'elle ne sera pas étendue aux autres propriétés fondamentales, et notamment à la conductibilité (RENOUVIER, Essais crit. gén. 3e essai, 1864, p. 66).
b) En partic. ,,Passage d'un rayonnement à travers un milieu sans changement de fréquence des radiations monochromatiques qui le composent`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
Transmission atmosphérique. ,,Propagation du rayonnement électromagnétique à travers l'atmosphère, abstraction faite de l'émission propre de celle-ci`` (PAUL Télédétection 1982). Transmission régulière. ,,Transmission de la lumière selon les lois de la réfraction sans qu'intervienne aussi la diffusion``(Méd. Biol. t. 3 1972).
4. PHYSIOL., NEUROL. Opération par laquelle un signal est transmis par le système nerveux. La compression pratiquée sur les artères, pour suspendre la circulation du sang, pourrait être appliquée avec un succès analogue sur les gros cordons nerveux, afin de supprimer la transmission de la douleur et d'engourdir la sensibilité (NÉLATON, Pathol. chir., t. 1, 1844, p. 10). Transmission chimique de l'influx nerveux (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p. 53).
Transmission synaptique. ,,Passage d'un influx nerveux à travers la synapse`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
5. PSYCHOL., PARAPSYCHOL. Transmission de pensée. Phénomène télépathique selon lequel une personne peut percevoir la pensée d'une autre personne proche ou éloignée sans aucune communication sensible. Synon. télépathie. Quant aux arguments tirés de la transmission de pensée, ou télépathie, nous nous bornerons à dire que, malgré les affirmations des métapsychistes, il n'existe pas, à l'heure actuelle, un seul fait établi de communication entre deux cerveaux (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p. 79).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. A. [1398 (Somme Me Gautier, f° 30 r° ds GDF. Compl., sans cont.)] 1. a) 1515 méd. « passage des humeurs d'un endroit à un autre » (J. FALCON, Notables sur le Guidon d'apr. SIGURS, p. 546); b) 1684 (F. BERNIER, Abrégé Philosophie de Gassendi, p. 452: l'uvée tellement nécessaire pour la transmission des images); 2. a) ca 1590 « action de faire passer un bien d'une personne à une autre » (MONTAIGNE, Essais, II, 21, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 678); b) 1662 transmission du péché (PASCAL, Pensées sur la religion, p. 86); c) 1793 « passage, à la descendance, de certains caractères des parents » (F. SCHWAN, Nouveau dictionnaire de la langue françoise et allemande d'apr. FEW t. 13, p. 210b); 3. a) 1734 opt. « déplacement d'un phénomène » (VOLTAIRE, Lettres philosophiques, p. 47); b) 1869 transmission des signaux télégraphiques (C. M. GARIEL, in P. P. DEHÉRAIN, Annuaire scientifique, p. 63 ds QUEM. DDL t. 21); 4. 1787 « action de porter à la connaissance » (VOLNEY, Voyage en Syrie, t. 3, p. 341); 5. 1807 transmission des maladies (PONTAL, Instit. Mém. scienc. 2e sem., p. 162 ds LITTRÉ); 6. 1892 transmission de la pensée (GURNEY, MYERS, PODMORE, Les Hallucinations télépathiques, trad. et abrégé des Phantasms of the living [1886 d'apr. NED] par L. Marillier). B. 1. 1861 « ce qui transmet ou sert à transmettre » (DEJACQUES, Brevet d'invention ds Fr. mod. t. 43, p. 56); 2. 1933 plur. service des transmissions « ensemble des moyens destinés à transmettre » (Lar. 20e). Empr. au lat. transmissio « trajet, traversée, passage », dér. de transmissum, supin de transmittere (v. transmettre). Fréq. abs. littér.:367. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 323, b) 341; XXe s.: a) 501, b) 799. Bbg. QUEM. DDL t. 14, 21, 34.

transmission [tʀɑ̃smisjɔ̃] n. f.
ÉTYM. XIVe; répandu XVIIIe-XIXe; du lat. transmissio.
———
I Fait, manière de transmettre, de se transmettre.
1 Action de transmettre (1.). || Transmission d'un bien, d'un droit… à une autre personne. Cession. || On appelle faits juridiques (cit.) les événements qui entraînent la naissance, la transmission de droits. Dévolution, succession. || Transmission par voie de succession. Hérédité. || La transmission de pouvoirs (→ Négliger, cit. 15). Passation.
2 (1558). Le fait de laisser (qqch.) à ses descendants, à la postérité. || La transmission de biens par qqn (à qqn). || La transmission de père en fils du patrimoine et du nom (→ Identifier, cit. 11). || La transmission de coutumes, de doctrines. Tradition.Transmission de la vie.
Relig. || La transmission du péché (→ Concevoir, cit. 13, Pascal).
1 Plus de transmission du mérite, abolition de la noblesse. Plus de transmission du mal; l'échafaud ne flétrit plus la famille, ni les enfants du coupable.
Michelet, Hist. de la Révolution franç., III, XII.
(1793). Biol. || La transmission des caractères. Hérédité. || Selon Weismann, la transmission héréditaire (cit. 3) d'un caractère acquis serait chose inconcevable (→ aussi Hérédité, cit. 13).
3 Action de porter à la connaissance, de faire connaître. || La transmission de nouvelles, d'information à qqn (par qqn). || Transmission d'une lettre, d'un message, d'un ordre, de nouvelles… || Personne, fonctionnaire qui sert d'organe de transmission, qui transmet des ordres, des consignes… (→ Arrondissement, cit. 5; secrétaire, cit. 1). || Erreur de transmission.Milit. || Unité de transmissions (→ Infanterie, cit. 5; et ci-dessous II., 2.).
4 Transmission des connaissances, des idées… Communication. || Transmission de pensée; spécialt, de la télépathie.
5 (1765; en parlant des signaux électriques, télégraphiques, 1869). Sc. Déplacement d'un phénomène physique ou de ses effets ( Propagation), lorsque ce déplacement implique un ou plusieurs facteurs intermédiaires, capable d'affecter le phénomène. || Transmission de la lumière. || Coefficient (ou facteur) de transmission, rapport de l'intensité du rayonnement qui a traversé un milieu avec l'intensité initiale. || Transmission du son par l'électricité. Télégraphe, téléphone, T. S. F. || Transmission d'ondes sonores. Diffusion, émission. || Transmission directe, différée ( Retransmission). || Transmission d'ondes électromagnétiques ( Antenne, radar), d'informations ( Télécommunication) par fil, par câble, par voie hertzienne, par radiodiffusion.Transmission des images. Téléphotographie, télévision. || Transmission de signaux. Radiocommunication, télégraphie.
Transmission du mouvement dans une machine, dans une automobile. || Organes de transmission Boitard, came (arbre à), cardan, commande (organe de), embrayage, pédale, poulie. || Organes de transmissions solidaires. || Arbre, chaîne, courroie de transmission. || Transmission par câble, par une corde. || Transmission par friction (cônes, roues de friction), par câbles télédynamiques, par eau (presses hydrauliques), par air comprimé.
2 Un grondement sortit du chœur des bâtiments. Le purgeur des cylindres cracha longuement. Les arbres de transmission entrèrent en mouvement.
J.-R. Bloch, Et compagnie, p. 337.
Inform. || Transmission de données. || Transmission analogique, numérique.
Le cerveau (cit. 4) est un organe de transmission entre l'esprit et les organes moteurs. || Oreille (cit. 1) externe et oreille moyenne assurent la transmission du mouvement vibratoire jusqu'à l'oreille interne.
3 Or, une condition essentielle à toute sensation animale, celle que toutes les expériences des physiologues s'accordent à manifester, c'est la transmission directe et continue de l'impression depuis l'organe qui la reçoit jusqu'au cerveau (…)
Maine de Biran, Du physique et du moral de l'homme, p. 66.
6 (1807). → Transmettre, cit. 6. || La transmission d'une maladie. Contagion.
———
II Ce qui transmet ou sert à transmettre.
1 (1861). Organe ou ensemble d'organes servant à transporter la puissance d'un producteur d'énergie (moteur) au mécanisme utilisateur. || Transmission flexible. || Transmission automatique. || Casser, remplacer la transmission.
4 La chaîne de la bicyclette se mit à produire un bruit désagréable — comme un frottement latéral contre la dentelure du pignon. Mathias appuya sur les pédales avec vigueur. Mais le grincement s'accentuait de façon si rapide qu'il préféra descendre pour inspecter la transmission.
A. Robbe-Grillet, le Voyeur, p. 158 (→ aussi Tendeur, cit.).
2 (1933). Au plur. Ensemble des moyens destinés à transmettre les informations (renseignements, ordres…) entre les éléments d'une armée (États-majors, troupes). || Services des transmissions (hommes de liaison, signaux, téléphone, radio, etc.).Troupes spécialisées qui mettent en œuvre ces moyens. || Avant 1940, les transmissions dépendaient du Génie. || Servir dans les transmissions.
COMP. Télétransmission, vidéotransmission.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Transmission — is the act of passing something on.Specifically, it may refer to:*Transmission (mechanics), a gear system transmitting mechanical power, as in a car *Transmission (telecommunications), the act of transmitting messages over distances *Transmission …   Wikipedia

  • transmission — trans‧mis‧sion [trænzˈmɪʆn ǁ træns ] noun [countable, uncountable] the process of sending out electrical signals by radio, telephone, or similar equipment: • This feature enables the machine to recognize whether an incoming call is a voice or… …   Financial and business terms

  • Transmission — Transmission …   Википедия

  • Transmission — (lat. trans „hinüber“ und mittere „schicken“) steht: in der Technik für einen Übertrager bzw. Übersetzer, siehe Übersetzung (Technik) im Maschinenbau für ein historisches Riemengetriebe, siehe Transmission (Maschinenbau) in der Wellenlehre für… …   Deutsch Wikipedia

  • Transmission — Trans*mis sion, n. [L. transmissio; cf. F. transmission. See {Transmit}.] 1. The act of transmitting, or the state of being transmitted; as, the transmission of letters, writings, papers, news, and the like, from one country to another; the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • transmission — trans·mis·sion /tranz mi shən, trans / n: an act, process, or instance of transmitting Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996. transmission …   Law dictionary

  • Transmission — (v. lat. Transmissio), 1) so v.w. Übersendung, Überlieferung; daher T. actor um, so v.w. Actenversendung; 2) (T. hereditatis), im Römischen Erbrecht ein Fall, in welchem gegen die Regel, daß nur derjenige Erbe werden kann, welchem die Erbschaft… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Transmission — (lat.), im gemeinen Rechte der Übergang des Rechts zum Erwerb einer Erbschaft nach dem Tode des Berechtigten, der es auszuüben unterließ, auf eine andre Person. Nach dem Bürgerlichen Gesetzbuch kann von T. im eigentlichen Sinne nicht mehr… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Transmission — Transmission, die Kraftleitungs und Verteilungsanlage von einer Kraftmaschine zu den Arbeitsmaschinen, insbesondere die Anlage der Wellen mit Lagern, Kupplungen, Seil und Riemscheiben, Zahnrädern, Schmiervorrichtungen u.s.w …   Lexikon der gesamten Technik

  • Transmission — (lat.), Übersendung; Übertragung, im Maschinenwesen eine Zusammenstellung von Vorrichtungen (Zwischenmaschinen, Zwischengeschirr) zur Übertragung und Verteilung der Arbeitskraft von den Kraftmaschinen zu den Arbeitsmaschinen; insbes. die Anlage… …   Kleines Konversations-Lexikon